Manager profiel: Thomas Rouvayrolle

GPRO Profiel

Afbeelding
Helmen
Bolide design
Naam:Thomas Rouvayrolle
Land: Frankrijk
Geslacht:Mannelijk
Speelt sinds:Okt 21, 2014
Laatste actie: Nov 1 2018, 18:49:59
Forum berichten:0
Statistieken
GPRO Bekers: 0
Aantal GP's:0 (212)
Punten behaald:0 (549)
Overwinningen:0 (8)
Podiums:0 (51)
Pole positions:0 (12)
Snelste ronde:0 (5)
Gem pntn/race.: - (2.59)
Certificatie: Deze manager heeft de GPRO certificatie test succesvol afgelegd! (Dec 11, 2014)
Prestaties:

15% vrijgespeeld

(53/352)
Circuitprestaties statistieken  |  Race CV

Contact informatie

E-mail: Verborgen
Berichten: Stuur een bericht naar Thomas Rouvayrolle Verstuur persoonlijke bericht
Vriendenlijst: Log in om deze manager toe te voegen
 Facebook:
 Twitter:
 Skype:-

Snelle feiten

Eerste GP: Seizoen 44, Race 3
Aantal keer ingelogd:1804
Tijd gespendeerd op GPRO:606.2 uren
Lengte:-
Gewicht:-
Geboortedatum: -
Geboorteplaats:-
Woonplaats:-
Status relatie:-

Overzicht spel gegevens

Groep:Retired
Seizoens Positie:-
Saldo: $?
Coureur: Geen
Tech D: Geen
Personeel's overall:0
Banden: blank
Team naam: -
Team positie:0
Team punten:

Sponsors

-
-
-
-
-
  • Managers carriere
  • Manager geschiedenis
  • Prestaties
  • Team geschiedenis
  • Coureur geschiedenis
  • Andere statistieken
  • Andere zaken
Carriere van manager Thomas Rouvayrolle (Laatst aangepast: Aug 23 2016, 10:36:25)
Saison 44: Rookie
Découverte du jeu, de grosses erreurs qui m'ont fait perdre du temps et de l'argent. Premier podium à la 3e course, puis les résultats arrivent et me font finir 2e général, avec 2 victoires et 9 podiums. Mais la montée est prématurée, ma voiture n'est pas au niveau et j'ai peu d'argent.

Saison 45: Amateur
Je paye ma montée non préparée: je galère, pas mieux que 14e en 9 courses. Premier top 10 à la course 10, trois autres suivront et suffiront à me maintenir, mais sans marquer de points. Progressivement je rattrape mon retard, ma voiture s'améliore et mes perfs aussi.

Saison 46: Amateur
Je suis enfin compétitif en amateur. Premiers points à la course 3, et avec une 5e place. Premier podium à la course 12. Une belle saison, 11 fois dans les points dont 7 fois dans les 5.

Saison 47: Amateur
Saison de préparation à la montée. Début de saison difficile et malchanceux, aucun point lors des trois premières courses. Puis les résultats reviennent: 4e, 3e et 6e. Au final, une belle saison avec 54 points, mon meilleur score en amateur, avec 4 podiums et 10 top 6. Mais je ne suis pas dans les points à 7 reprises.

Saison 48: Amateur
L'objectif est donc de monter en pro. Les quatre premières courses ne sont pas aussi bonnes que prévu, aucun podium mais jamais moins bien que 6e. Le groupe est particulièrement fort, on est souvent quatre dans les 125 premiers des amateurs (c'est à dire ceux qui mériteraient la victoire). La suite est bien meilleure, avec 11 podiums en 13 courses, dont une victoire. 16 entrée dans les points, avec une place moyenne de 3.29. Je finis 53 points devant le 4e, j'accède donc à la division supérieure.

Saison 49: Pro
Objectif: le maintien. Début de saison difficile, je ne fais pas mieux que 15e en 9 courses. Puis les résultats arrivent: 4e à Suzuka et 8e à Melbourne. Je fais cinq top 10, en gâchant plusieurs occasions, j'aurais pu avoir le double de points, mais le maintien est assuré.

Saison 50: Pro
L'objectif est toujours de rester en pro, mais cette saison sera un cauchemar. Je n'ai jamais pu marquer de points (meilleure place 11e) sans que je sache vraiment pourquoi. Totalement lassé du jeu, je suis à deux doigts d'arrêter. Finalement je recommence l'aventure en amateur.

Saison 51: Amateur
Cette saison est la première des quatre saisons qui doivent préparer ma montée en pro. L'objectif est atteint puisque je gagne 34 millions, avec des résultats convenables malgré une voiture moyenne. Je réalise même deux podiums.

Saison 52: Amateur
Cette saison prépare elle aussi une potentielle montée pour la saison 54. En gardant le même pilote que la saison 51, les résultats se doivent d'être meilleurs, même si ma voiture est très moyenne. Avec l'introduction des boost laps, je fais plusieurs erreurs stratégiques, couplées avec de la malchance, d'où des courses gâchées au début. Puis j'enchaîne des courses dans le top 10 (11 d'affilées),avec 4 podiums au final. 50 points, 4e place finale et 31 millions de gagnés: saison idéale pour préparer la montée.

Saison 53: Amateur
Nouveau pilote, mêmes ambitions: préparer la montée avec des bons résultats. Je ne sors que deux fois du top 10 (2 11e places) et je rentre 12 fois dans les points. Je finis la saison avec 8 tops 5 en 8 courses, dont 3 podiums. Au final, j'obtiens la 5e place du championnat avec 52 points, et je gagne 36 millions supplémentaires.

Saison 54: Amateur
La saison tant attendue, celle de la montée. Je commence par une victoire, puis les gros résultats s'enchaînent sur les 11 courses courues: 9 podiums, 100% des courses dans les points, place moyenne de 2.54, 5 poles positions et 3 victoires. Il me manque 12 points pour prendre les commandes du championnat.

Circuits avec le plus de réussite: A1-Ring, Shangaï, Adelaïde
Grand Prix avec le plus de réussite: Chine, Pays-Bas, Finlande

Circuits avec le moins de réussite: Singapour, Imola, Slovakiaring
Grand Prix avec le moins de réussite: Singapour, Saint-Marin, Slovaquie